Poésie

L’empereur Hadrien

Sémonide a vécu dans la deuxième moitié du VIIe siècle. Originaire de Samos, il dirige la colonisation d’Amorgos o๠il fonde trois cités. Certains faisaient de lui, paraît-il, le premier des poètes iambiques, mais cet honneur revient plutôt à  Archiloque.

Par contre, Strobée nous a conservé un fragment de 118 vers qui fait de Sémonide le premier des grands auteurs misogynes de la littérature occidentale.

Lire la suite[+]

Sémonide d’Amorgos

Sémonide a vécu dans la deuxième moitié du VIIe siècle. Originaire de Samos, il dirige la colonisation d’Amorgos o๠il fonde trois cités. Certains faisaient de lui, paraît-il, le premier des poètes iambiques, mais cet honneur revient plutôt à  Archiloque.

Par contre, Strobée nous a conservé un fragment de 118 vers qui fait de Sémonide le premier des grands auteurs misogynes de la littérature occidentale.

Lire la suite[+]

Platon d’Athènes

Platon d’Athènes a vécu au IVe s., et avant de se consacrer à  la philosophie, il a écrit des poèmes et des tragédies. Il reste de lui quelques épigrammes dont personne ne pourrait garantir l’authenticité.

Lire la suite[+]

Timocréon de Rhodes

Timocréon a vécu au début du Ve s. av. J.-C.

Auteur comique (il ne reste rien de son théâtre), adversaire du poète Simonide et surtout de Thémistocle, contre lesquel il a écrit des vers féroces. Connu comme athlète (pentathlon), comme sympathisant des Mèdes, il avait aussi une sérieuse réputation de gloutonnerie, comme en témoigne l’épitaphe que lui avait composée Simonide:
Grand buveur, grand mangeur et grand diffamateur
de mes semblables, je gis ici, moi Timocréon de Rhodes.

Lire la suite[+]

Théocrite de Syracuse

Les épigrammes de Théocrite auraient été composées pour être réellement gravées ; elles auraient été ensuite recueillies et publiées, sans doute après la mort du poète.

- Épitaphe pour le poète Hipponax
Le poète Hipponax repose ici.
Si tu fais partie des méchants, ne t’approche pas de cette tombe !
Mais si tu es sincère, si tu fais partie des gens bien,
Assieds-toi sans crainte et si tu veux, fais une petite sieste.

- Sur une statue d’Anacréon
Regarde cette statue, étranger,
Regarde la bien et dis lorsque tu seras rentré chez toi :
« J’ai vu à  Téos le portrait d’Anacréon
le plus grand et de loin des anciens compositeurs ».
Si tu ajoutes qu’il plaisait aux jeunes,
tu auras tout dit exactement sur notre homme.

Socrate d’Athènes

De tous les hommes Socrate est le plus sage (la Pythie de Delphes)

Il s’agit bien sà»r du célèbre Socrate, fils du sculpteur Sophroniscos et de la sage-femme Phaenarétè, né dans la 77ème Olympiade (472-469) et condamné à  boire la ciguë en 399 à  l’âge de soixante-dix ans.

D’abord sculpteur, il apprend la philosophie auprès d’Anaxagore de Clazomène.

Il n’a laissé aucun ouvrage, mais selon certaines sources il aurait composé un péan, hymne à  Apollon, et mis en vers une fable à  la manière d’Ésope.

Lire la suite[+]

Arion de Méthymne

Arion de Méthymne a vécu autour de 625 av. J.-C.

Il passait pour avoir inventé le dithyrambe et avoir le premier donné un titre aux chants du choeur. Il serait donc le père de la tragédie.

Après avoir fait fortune en Sicile et en Italie, il s’embarque à  Tarente pour Corinthe, mais l’équipage du navire décide de le dépouiller. Il se jette à  la mer et un dauphin le recueille et le dépose au cap Ténare.

Les exemples ne manquent pas : les Amphilochiens et les Tarentins racontent les mêmes histoires concernant des enfants et des dauphins, ce qui fait que l’on accorde foi à  celle d’Arion, le joueur de cithare. Les marins se préparaient à  le noyer dans la mer pour s’emparer de l’argent qu’il avait gagné, il obtint d’eux de jouer un dernier air de cithare. Des dauphins vinrent nombreux attirés par la musique et lorsqu’il se jeta dans la mer, il fut recueilli par l’un d’eux et transporté jusqu’à  la côte du Ténare.

Lire la suite[+]

Page 1 sur 212
Abonnement à la syndication de la mythologie Etre fan de la mythologie grecque sur Facebook
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes