Mineures

Les Telchines

Les Telchines étaient les fils de Pontos et de Gaia qui furent les premiers habitants de Rhodes. Avec de l’aide de l’Océanide Caphira, ils participèrent à l’éducation de Poséidon que Rhéa leur avait confié. Ils jouent ainsi un rôle analogue aux Curètes avec Zeus.

Toutefois on dit aussi qu’ils furent les enfants de Poséidon et de Thalassa.

On les représentait sous la forme d’êtres amphibies, à demi marins et à demi terrestres. Ils avaient une tête de chien et soit le bas du corps en forme de poisson ou de serpent, soit des pieds palmés. Leur regard était terrible et chargé de maléfices. Comme toutes les divinités de la mer ils étaient aussi capables de revêtir une forme quelconque.

Lire la suite[+]

Hygie

Hygie - mythologie grecqueHygie était la déesse de la Santé.

Vers 500 av. J.C. on en fit une déesse distincte, mais toujours associée à d’autres dieux guérisseurs, surtout à Asclépios, son père. En Attique, la religion d’Hygie et d’Asclépios eut pour centre Eclépiéion sur les pentes sud de l’Acropole.

Plus tard, ce culte s’étendit à de nombreuses autres cités grecques. Panacée, une autre fille d’Asclépios était la déesse des soins

Ilithye

Ilithye - mythologie grecqueIlithye est la déesse de la maternité et des accouchements. Parfois elle est considérée comme la simple épithète d’Héra mais le plus souvent c’est une déesse à part entière, la fille légitime d’Héra et de Zeus, née près de Cnossos en Crète.

Elle intervient dans les accouchements pour les bloquer ou les hâter selon les ordres d’Héra. Son culte, originaire de Crète, s’est deplacé vers Délos mais on trouve ses temples dans de nombreux pays. Elle tient souvent à la main une torche allumée peut être un symbole pour « donner le jour » au nouveau-né.

Ilithie, dépêchée par Héra jalouse, était assise en tailleur, les jambes et les doigts croisés devant l’autel qu’on lui avait élevé; tant qu’elle garderait cette position, Alcmène ne serait pas délivrée.

Lire la suite[+]

Phébé

Phoebe - ilovemythoFille de Ouranos et de Gaïa, elle est la mère du monde imprégné des principes féconds qu’elle sème dans l’air. Soeur et épouse du Titan Coéos. De leur union naquirent 2 filles: Léto et Astéria. Elle est la grand mère de Apollon, Artémis et de Hécate.

C’est sa mère qui lui conféra le privilège de rendre des oracles à Delphes,ensuite elle céda sa place à sa soeur Thémis,qui le transmit plus tard à Apollon comme cadeau d’anniversaire. Elle brouille les pistes du destin,régule les marées,les humeurs féminines et donne l’ampleur à l’imagination.

C’est une amoureuse experte,mais quand elle est mécontente de l’un de ses amants,elle ordonne la Moire Atropos de couper le fil de vie de ce dernier. Son animal sacré était la monstrueuse Chimère. Lorsque celle ci fut tuée par Bellérophon, la déesse la vengea en envoyant le héros à la cour de Lycie et inspira au roi Iobatès de dangereuses épreuves insurmontables.

Tyché

Océanide et déesse de la fortune, de la prospérité et de la destinée d’une cité ou d’un État.

Tyché décide du destin des mortels, comme jouant avec une balle, rebondissant, de bas en haut, symbolisant l’insécurité de leurs décisions.

Nul ne doit donc se vanter de sa bonne fortune ou négliger d’en remercier les dieux, autrement cela mène à l’intervention de Némésis. Sans calcul,ni décision consciente,elle abaisse ou élève les hommes et les destinées.

Enyo

Enyo - mythologie grecqueEpouse légitime de Arès, elle est mentionnée à deux reprises dans l’Iliade. Dans la première occurrence, elle est citée avec Athéna comme une déesse guerrière, au contraire de la faible Aphrodite. Dans la seconde, elle marche à la tête d’Arès et, tenant à la main Kudoimos (le Tumulte), elle mène les Troyens au combat.

Ényo incarne les aspects les plus horribles des batailles : Homère la décrit comme la  » destructrice de villes ».

Peu de représentations d’Ényo sont connues. Elle a sa statue, œuvre de Timarchos et Céphisodote le Jeune, dans le temple d’Arès à Athènes, aux côtés d’Arès, d’Athéna et d’Aphrodite

Astrée

Fille de Zeus et de la Titanide Thémis, soeur de La Pudeur.

Elle répandait parmi les hommes les sentiments de justice et de vertu.Cela se passait du temps de l’âge d’or.Mais les mortels ayant dégénéré,et la méchanceté s’étend emparé du monde,la déesse remonta au ciel et devint la constellation de la vierge

On raconte aussi que avant de quitter la terre,elle s’attarda quelques temps encore parmi les paysans,à la campagne.

Page 1 sur 512345
Abonnement à la syndication de la mythologie Etre fan de la mythologie grecque sur Facebook
Get Adobe Flash playerPlugin by wpburn.com wordpress themes